Histoire de « ne » et de « que »

les-inrocks.
.
.

Ecrivain en panne d’inspiration, Eddie teste une drogue qui lui permet d’exploiter 100 % du potentiel du cerveau humain – le film affirme que l’on n’en exploiterait seulement 20 %.

« Limitless », un amusant petit film amoral, Léo Soesanto, Les Inrocks du 8 au 14 juin 2011

                                                                                                                     

La règle :

Ne … que n’a pas vraiment un sens négatif, puisque cette locution équivaut à seulement. C’est en quelque sorte une négation infirmée. (…) On a contesté si seulement pouvait s’adjoindre à ne … que. Ce pléonasme est fréquent et ancien (Le bon usage, 14e édition).

Le lecteur attentif aura noté que la phrase ne comporte pas de que. La négation qu’elle contient est pourtant superflue. Il y a en effet confusion ici entre deux propositions qui sont correctes : « on n’en exploiterait que 20 % » et « on en exploiterait seulement 20 % ».

La liaison entre on et en peut induire en erreur et faire croire qu’il convient d’ajouter ce n’. Mais si l’on transpose la formulation différemment, l’erreur est plus évidente. Ainsi, « il n’en exploiterait seulement 20 % » est plus dissonant. Une nouvelle preuve que, souvent, les liaisons sont dangereuses.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s