L’erreur est dans le « prêt »

.
.
.

Les observateurs de la vie politique se montrent moins optimistes : DSK et son rapport aux femmes, pour eux, l’opinion n’est pas prête d’oublier.

Le retour en politique de DSK est-il envisageable ?, reportage de Patricia Issa-de Grandi, Christelle Jorion, 12/13 de France 3 du mardi 23 août 2011 (7’57 »)

                                                                                                                     

La règle :

L’infinitif complément de prêt « préparé, disposé » se construit d’ordinaire avec à (…). Prêt à est donc distingué de près de, locution prépositive qui, suivie d’un infinitif, exprime la proximité dans le temps et signifie « sur le point de » (Le bon usage, 14e édition).

La confusion est fréquente entre prêt à et près de. Mais, comme l’indique Le bon usage, la nuance est claire entre les deux et il convient de la respecter. Pour éviter toute méprise, il suffit de suivre les recommandation de l’ouvrage de grammaire. Si l’on peut remplacer le terme qui pose problème par préparé, il faudra alors écrire prêt à. Si la phrase est incorrecte après cette substitution mais qu’elle est juste lorsqu’on emploie sur le point de, c’est donc près de qu’il faut utiliser.

Publicités

4 Commentaires

Classé dans Uncategorized

4 réponses à “L’erreur est dans le « prêt »

  1. soky

    J’aime bien votre blog. J’essaye toujours de repérer la faute dans la citation. Ici, j’ai rien trouvé. J’ai relu et toujours rien.  » L’erreur est dans le ‘prêt’ « . Toujours rien :-s

    Si je vous suis bien, il faudrait écrire: « l’opinion n’est pas prête à oublier » ?(n’est pas préparée à, n’est pas disposée à). Pourtant, à l’oral j’aurais juré qu’il s’agissait bien d’un « de ».

    • Merci, je suis ravi qu’il vous plaise !

      Pour reprendre l’exemple évoqué ici, deux solutions sont possibles : soit (comme l’écrivez) « l’opinion n’est pas prête à oublier », soit « l’opinion n’est pas près d’oublier ».

      Les deux propositions sont assez proches mais n’ont pas exactement le même sens.

  2. Olivier

    Autre réponse possible: On doit utiliser « on n’est pas près de… » quand le sens le plus proche est justement « on est loin de… »
    voilà : « près de » , contraire de « loin de », légèrement différent de « prêt à »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s