Petit rappel sur « se rappeler »

1. La faute
2. La règle
3. Ce que j’en dis…

Un responsable de banque suisse, « M. Safdié », se rappelle des visites de ce pivot de l’équipe Balladur : « Il est exact qu’il est venu plusieurs fois à la banque pour retirer des sommes en liquide. Il me téléphonait avant pour m’avertir. »

Affaire Karachi : « l’entourloupe » des comptes de campagne de Balladur, francetv.fr/info, 01/12/2011

La règle:

Se rappeler : on se rappelle quelque chose. Ce verbe appelle donc un complément direct. Ex : Je me le rappelle (Les 100 pièges de la langue française, Béatrice Gross, Jakuta Alikavazovic, Studyrama).

Ce que j’en dis…

La faute faite ici tient à une confusion avec le verbe se souvenir. Celui-ci s’accompagne d’un complément d’objet indirect. On se souvient d’un paysage alors qu’on se rappelle une personne. Il aurait donc fallu écrire ici : « M. Safdié », se rappelle les visites de ce pivot de l’équipe Balladur.

Une petite faute se ramasse sur rappelle, de souvenir elle dérive aussi…

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s