Quelque dure que soit 2012, qu’elle vous soit bonne

geek logo

1. La faute
2. La définition
3. Ce que j’en dis…

Un terme dérivé du latin ubique qui signifie « partout », autrement dit un réseau omniprésent et accessible quelque soit l’endroit où l’on se trouve dans la ville.

2030 l’odyssée de la ville, Christophe Maillot, Geek S03E06, p. 29

La définition :

Quel : III. Adjectif relatif. A. Dans la locution quel que, marquant une concession d’extension indéterminée, dans le sens de « que telle personne, telle chose soit telle (identité, nature, quantité, etc.) qu’on voudra »  (Le Grand Robert de la langue française).

Ce que j’en dis…

Une nouvelle fois, la faute d’orthographe est dans les détails. Il y a ici confusion entre quel que et quelque. Quelque est souvent employé au pluriel pour désigner un ensemble réduit (exemple : quelques vachers se moquent de ce candidat qui parle français).

Quelque peut aussi être suivi de que pour former une locution concessive. Ainsi, on dira : quelque stupide que soit cette réaction, il ne faut pas jeter la pierre à tous les vachers. Cela revient à dire : aussi stupide que soit cette réaction, etc.

Cette idée de concession est également présente dans la phrase qui nous intéresse ici. Néanmoins, l’expression quel que est ici suivie d’un verbe et non d’un adjectif ou d’un nom, comme le serait quelque. Quelle que soit la faute, on peut toujours trouver la règle qui doit s’appliquer, quelque difficile que soit sa recherche.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s