Et ta mer, elle bat son plein ?

maree-haute-mikecogh
logo-lexpansion

L’Expansion.com se livre au jeu des ressemblances et des différences entre les deux groupe alors que les négociations battent son plein.

Hollande face aux salariés victimes des plans sociaux,
lexpansion.lexpress.fr, 29/01/2013

L’expression battre son plein

Dans cette expression empruntée à la langue des marins, son est bien un adjectif possessif et plein un substantif, les meilleurs auteurs se rangent à ce point de vue.

Plein (battre son) in Questions de langue sur le site de l’Académie française

Ce que j’en dis…

Le monde est divisé en trois catégories de personnes : celles qui savent, celles qui ignorent et celles qui croient savoir. Concernant l’expression qui nous occupe, votre serviteur appartenait jusqu’à ce jour à la dernière. Dans l’expression battre son pleinson est bien un adjectif possessif, comme dans son anniversaireson verre de bièreson mal de crânePlein est quant à lui un nom et non un adjectif, de la même manière qu’on évoque un plein d’essence.

À l’origine, l’expression concerne le monde de la mer. On dit que la marée bat son plein lorsqu’elle a atteint son plus haut niveau. Pour faire simple : c’est la marée haute. L’expression viendrait, selon le Wiktionnaire, du fait que les vagues battent à ce moment-là la ligne de haute mer.

Dans la phrase qui nous intéresse, l’auteur écrit : « les négociations battent son plein ». Cette erreur vient vraisemblablement d’une explication assez répandue sur cette expression*. Selon cette interprétation, l’expression dériverait de la phrase le tambour bat son pleinSon correspondrait à un volume sonore et plein serait un adjectif. La démonstration est rejetée par le Bon usage de Grevisse, qui la juge « fantaisiste ». Au roulement du tambour, on préférera donc celui des vagues.

*Dans un premier temps, votre serviteur envisageait d’ailleurs d’écrire un billet pour relayer cette fausse explication et montrer en quoi une phrase comme « les festivités battent leur plein » était fautive. Heureusement pour lui, il a d’abord croisé différentes sources, appliquant le méconnu proverbe « qui n’entend qu’une cloche n’entend qu’un son ».

Illustration : mikecogh – Flickr / Licence Creative Commons
Publicités

6 Commentaires

Classé dans Uncategorized

6 réponses à “Et ta mer, elle bat son plein ?

  1. soky

    Les festivités battent « leur plein » (Académie française) ou « leurs pleins » (Dictionnaire d’expressions, Le Robert) ?

    • Bonne question.

      J’aurais plutôt tendance à suivre l’Académie française sur ce point, puisqu’il me semble que les festivités atteignent leur plus haut niveau et non leurs plus hauts niveaux. Pour transposer la phrase autrement : elles atteignent un haut niveau et non des hauts niveaux.

      J’ai du mal à voir comment on pourrait justifier « leurs pleins »…

  2. soky

    Peut-être en parlant de plusieurs festivités qui se déroulent en même temps, chacune au summum de leur intensité.

  3. Michel El-Kaïm

    « Son plein » se rapporte au bruit de la fête, des canons , des clairons et tambours, cela semble plus logique que de faire allusion au niveau de la mer. Dans ce cas, on peut accepter le pluriel: « les festivités battent son plein »
    L’ hypothèse des analystes de la langue qui attribuent cette expression au langage des marins n’a pas de fondement plus solide, ce n’est qu’une hypothèse.
    Cela fait partie des aspects un peu délicats de notre langue et pour la réflexion, c’est bien qu’ils existent. Vive le débat. Et ce n’est pas grave si on n’est pas tous d’accord!

    • Je suis d’accord avec vous, les points de dissension font aussi la richesse d’une langue. Et c’est vrai que sur le cas qui nous occupe, il m’a été difficile de trouver une explication précise sur l’origine de l’expression. Je concède donc que mon billet remplit plutôt un rôle d’explication que de correction, puisqu’il est un peu hasardeux de parler ici d’une véritable faute de français.

      Néanmoins, à travers les différentes sources que j’ai consultées concernant cette expression, il me semble que le consensus est assez large autour de l’interprétation que j’évoque.

      Quoi qu’il en soit, vous avez raison, ce n’est pas si grave si tout le monde n’est pas d’accord sur cette expression et si l’harmonie ne bat pas son plein !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s